Le Théâtre/Editorial

Les Théâtres de Compiègne, qui associent l’Espace Jean Legendre et le Théâtre Impérial, forment un pôle artistique et culturel sans équivalent au Nord de Paris ; il s’agit là de l’une des premières structures de spectacle vivant des Hautsde- France, notre nouvelle grande région. La complémentarité de ces lieux permet de vous faire des propositions artistiques d’une grande diversité, réunies à partir d’un projet exigeant ouvert à tous. Le dialogue entre les arts en demeure la pierre angulaire, avec une place privilégiée accordée à la musique.


Nous célébrerons deux événements cette saison : les 25 ans de l’inauguration du Théâtre Impérial et les 20 ans du festival Les Composites, l’un des tout premiers rendez-vous mêlant arts et technologie en France.


Cette nouvelle saison, je l’ai préparée avec les artistes et notamment avec les artistes en résidence, plus nombreux cette année, afin de vous proposer non pas une simple succession de spectacles mais un ensemble de rendez-vous conçus à la fois dans leur individualité et dans les liens qui les unissent. Ainsi, à la compagnie L’unijambiste, à l’Ensemble Aedes et au Balcon, se joindront Les Frivolités Parisiennes, le Quatuor Debussy et trois jeunes artistes : le ténor Enguerrand de Hys, le pianiste Paul Beynet et la clarinettiste Élodie Roudet. Ces résidences sont particulièrement fructueuses : elles vont permettre à ces artistes d’imaginer des spectacles à Compiègne, d’être présents auprès des publics de l’Oise et des établissements scolaires, et bien évidemment sur la scène de nos Théâtres.


La création est l’un des axes majeurs de notre projet : 33 spectacles ou installations artistiques que nous avons coproduits cette année et les années passées vont sillonner la France et le monde. Parmi ces 33 spectacles, nous produirons ou coproduirons cette saison 15 spectacles qui seront créés pour beaucoup à Compiègne avant de partir en tournée.


Côté arts plastiques, je vous invite à découvrir le second opus de notre exposition consacrée au Street art, qui réservera quelques surprises.


Tout au long de l’année, de nombreux artistes interviendront notamment lors de nos Rencontres curieuses, nouveaux moments d’échanges avec vous, et auprès des élèves et étudiants, dans différents ateliers ou projets d’éducation artistique et culturelle.


Je veux enfin rendre hommage à la mémoire de Pierre Barrette qui a été durant vingt-et-un ans le dévoué président puis président d’honneur de notre association, et à François Morellet qui signa l’une de ses premières intégrations architecturales pour le centre culturel devenu plus tard l’Espace Jean Legendre, et que nous avions reçu pour une grande rétrospective en 2012.


Je vous souhaite une excellente saison en compagnie des artistes, de leur imaginaire, de leurs doutes et de leurs rêves.


Eric Rouchaud
Directeur