LA GRENOUILLE AVAIT RAISON

Tous publics, Théâtre, Arts visuels

Tarif 1

Dès 8 ans

Durée : 1h20


Le 04 avril 2017 à 20h / Salle Ravel

Le 05 avril 2017 à 20h / Salle Ravel


LA GRENOUILLE AVAIT RAISON

Présentation

Entouré d’une contorsionniste, d’une chanteuse, d’une danseuse et de deux comédiens il laissera une fois de plus sa trace singulière et indélébile sur nos planches en nous offrant un spectacle fou et burlesque.

De James Thierrée, on connaît presque tout : sa filiation prestigieuse, son enfance bercée par le cirque des fabuleux Jean-Baptiste et Victoria Thierrée, sa maîtrise du corps et son approche originale du théâtre. Magicien de la scène, il ne cesse de réactiver notre faculté d’émerveillement. Avec cette nouvelle création dont il signe à la fois la musique originale et la mise en scène, cet artiste génial nous invite à suivre une fable sur les liens du sang.

Dans un décor sophistiqué construit comme une véritable machinerie surréaliste à la Jules Verne, les artistes célèbrent l’union sacrée du cirque, du mime, de la danse et du chant et malmènent la réalité qui se retrouve sens dessus dessous. C’est illusoire d’espérer tout vous raconter tant le monde de James Thierrée demande à être vu en vrai.

Une féérie poétique et pleine de surprises qui s’apparente à un rêve éveillé !

 

 

Photos

LA GRENOUILLE AVAIT RAISON

Vidéos

Distribution

Avec

Sonia ‘SonYa’ Bel Hadj Brahim
Ofélie Crispin
Samuel Dutertre
Hervé Lassïnce
Thi Mai Nguyen James Thierrée


Scénographie, musique originale James Thierrée


Coordination technique Anthony Nicolas, Son Thomas Delot

Lumières Alex Hardellet, James Thierrée

Costumes Pascaline Chavanne

 

Bestiaire Victoria Thierrée

Plateau Samuel Dutertre,

Fabrice Henches, Anthony Nicolas

Habillage et plateau Sabine Schlemmer

Assistants à la mise en scène Pénélope Biessy, Laurent Daufès

Assistante à la scénographie Laura Léonard

Constructions, fabrications, confections Thomas Delot, Samuel Dutertre, Fabrice Henches, Anthony Nicolas, Sabine Schlemmer, Monika Schwarzl, Matthieu Bony, Olvido Lanza Bermejo, Simon Zaoui, Patrick Lebreton, Camille Joste

Peintures et patines Marie Rossetti


Compagnie du Hanneton

 

 

En savoir +

Le rêve ne s’est pas mis en marche, que le spectateur se laisse déjà happer par sa machinerie.
Tribune de Genève