Afficher le menu des théâtres de Compiègne rechercher sur le site des théâtres de Compiègne

Théâtre Impérial

OFFENBACH COLORATURE

01 Février 2019

Retour aux spectacles Réserver

Concert

de 8 À 30€

JODIE DEVOS ET L’ENSEMBLE CONTRASTE

C’est au coeur de la vie lyrique du Second Empire que vous convie le Théâtre Impérial avec la voix d’une rare pureté de la soprano belge Jodie Devos. Le florilège d’airs d’Offenbach pour colorature, ici rassemblés et arrangés pour l’Ensemble Contraste, saura vous enchanter.

Les Contes d’Hoffmann, Robinson Crusoé, Orphée aux Enfers, Fantasio ou encore Le Roi Carotte, autant de titres qui participèrent à la renommée de celui que l’on appelait le petit Mozart des Champs-Élysées, tant sa musique faisait battre le coeur de la capitale. Joie de vivre, indépendance d’esprit et anticonformisme suffisent à expliquer l’engouement qu’Offenbach provoque toujours aujourd’hui. S’il est un point commun à trouver dans ses pièces aussi espiègles que joyeuses, c’est le recours à une soprano colorature. Avant de connaître les succès qui firent sa fortune, le compositeur fut un habitué des scènes modestes. Il y apprit à faire sonner un orchestre réduit comme s’il s’agissait d’une grande phalange symphonique, développa sa connaissance de la voix afin de tirer le meilleur parti des chanteurs à sa disposition. Et s’il faut en croire ses partitions, il eut la chance de rencontrer des chanteuses disposant d’une technique spectaculaire. Jodie Devos, lauréate du Concours Reine Elisabeth, est de ces sopranos à la virtuosité vocale étourdissante.

Avec
Jodie Devos, soprano
Ensemble Contraste
Arnaud Thorette, violon, direction artistique
Antoine Pierlot, violoncelle
Gabriel Lellouch, clarinette
Johan Farjot, piano, arrangements

Jacques Offenbach

Vert-Vert, Air de La Corilla : « Les plus beaux vers sont toujours fades »
Mesdames de la Halle, Récitatif et rondo de Ciboulette : « Quel bruit et quel tapage »
Harmonies du soir, transcription de l’original (pour violoncelle et piano) pour alto et piano
Fantasio, Récit et romance d’Elsbeth : « Voilà toute la ville en fête »
Les Contes d’Hoffmann, Entr’acte et Barcarolle (arrangement instrumental)
Les Contes d’Hoffmann, Air d’Olympia : « Les oiseaux dans la charmille »
Pot-pourri en forme de fantaisie sur Orphée aux Enfers (arrangement pour clarinette et
piano d’après un arrangement pour piano à quatre mains d’Hector Ollivier)
Orphée aux Enfers, Couplets d’Eurydice : « La mort m’apparaît souriante »

~ Entracte ~

Les Larmes de Jacqueline (pour violoncelle et piano)
Le Roi Carotte, Romance de Rosée du Soir : « Le voilà... c’est bien lui »
La Vie parisienne, Air du Brésilien (arrangement instrumental)
Un mari à la porte, Valse-tyrolienne de Rosita : « J’entends, ma belle »
Orphée aux Enfers, Menuet et Galop infernal (arrangement instrumental)
Robinson Crusoé, Valse d’Edwige : « Conduisez-moi vers celui que j’adore »

Production Bru Zane France
©DR

Presse

"Jodie Devos commence à être bien connue des mélomanes, depuis son 2e Prix au concours Reine Elisabeth en 2014 et son passage par l’Opéra-Comique. Depuis longtemps adoubée à Liège, désormais Reine de la Nuit à Bruxelles (en septembre dernier) ou à Paris (ce printemps), la soprano belge est un nom avec lequel il faut compter. La virtuosité est bien au rendez-vous, comme on s’y attendait, le suraigu souvent triomphant, et les héroïnes plus mélancoliques prennent toute l’épaisseur psychologique souhaitable." Laurent Bury, 17/01/2019, forumopéra.com

Offenbach Colorature dans la sélection du journal Le Monde


Partager :

Vous
aimerez aussi

CONCERT - THÉÂTRE IMPERIAL

28
Février 2019

EVA ZAÏCIK ET ROMAIN LOUVEAU

À FLEUR DE PEAU

opera - theatre imperial

26
Avril 2019

LA CHAUVE-SOURIS STRAUSS

ACADÉMIE DE L’OPÉRA DE PARIS

OPÉRA - THÉÂTRE iMPÉRIAL

17
Mai 2019

LA TRAGÉDIE DE CARMEN