Afficher le menu des théâtres de Compiègne rechercher sur le site des théâtres de Compiègne

LES FRIVOLITÉS PARISIENNES

DIRECTION ARTISTIQUE BENJAMIN EL ARBI ET MATHIEU FRANOT

À la fois compagnie et orchestre, Les Frivolités
Parisiennes sont nées en 2012 de la passion
de ses deux jeunes directeurs artistiques, les
musiciens Benjamin El Arbi et Mathieu Franot,
pour le répertoire romantique lyrique français.
Elles réhabilitent ainsi les pièces oubliées de
l’opérette, de l’opéra-comique et des comédies
musicales, qui font selon elle partie intégrante du
patrimoine parisien et français. Avec une intime
conviction : ce genre, trait d’union entre musique
savante et variété, permet de réconcilier les plus
réfractaires avec le spectacle. Cette manufacture
d’opéra, unique en France, est également
créatrice d’opéras-comiques contemporains, de
« spectacles cabarets » atypiques et de projets
pédagogiques jeune public, fidèle à l’esprit
pétillant et convivial de cette musique.
Dans le cadre de leur résidence depuis 2016,
la compagnie a créé plusieurs spectacles et
concerts coproduits par le Théâtre Impérial,
notamment La Sirène de Daniel-François-Esprit
Auber en 2018 et Normandie de Paul Misraki
en 2019. Elle est aussi la première à enregistrer
Don César de Bazan de Jules Massenet et ce,
dans cet écrin acoustique qu’est le Théâtre
Impérial. Cette saison, Les Frivolités Parisiennes
inaugureront la deuxième édition du Festival
En Voix ! avec Le Testament de la tante Caroline,
seul opéra achevé d’Albert Roussel. Nous les
retrouverons tout au long de la saison, entre
autres dans Les Bains macabres, premier opéra
de Guillaume Connesson et nouvelle production
du Théâtre Impérial.